Les rituels et l’attachement

Par Anne-Marie Casault

Les rituels et l’attachement

La lecture du soir, faire un calendrier de l’avent, souffler des bougies, aller souper chez grand-maman le dimanche, tous ces moments sont des rituels et je suis presque certaine que pour la plupart ils sont associés à du réconfort, à de la sécurité. Pourquoi? Parce que les rituels sont liés au sentiment d’attachement.

Qu’est-ce qu’un rituel?

Les rituels sont des moments routiniers et significatifs qui nous connectent aux gens ou aux évènements importants. Ils sont donc favorables à un sentiment d’attachement fort et sécurisant.

Nous vivons à une époque d’efficacité, de rapidité, de productivité. Horaire de semaine chargée, boite à lunch composée de tubes et de sac de petits poissons, fins de semaines où se succèdent les cours de ci ou de ça, parce que nous avons beaucoup de choses à accomplir et que le temps file.

Mais où va ce temps?

Le temps est la seule chose qui ne reviendra jamais.

Ce qui nous reste de plus précieux, ce sera toujours nos relations avec nos proches. Les entretenir au quotidien, miser sur le « prendre soin » et sur « chérir », se rappeler des souvenirs, des moments de connexions, sera toujours notre plus grande richesse.

Vous attendez de grands moments pour célébrer? Ce n’est absolument pas nécessaire. Je vous invite au contraire à vous reconnecter aux petites douceurs de la vie, à reconnecter à son rythme, à ses cycles et à célébrer les petites choses (et donc en plus cela ne prend pas beaucoup de temps, mais restera longtemps gravé). Voici quelques petits exemples simples :

· Lors du souper, demandez à chaque membre de la famille quel a été son plus beau moment de la journée.

· Cueillez un bouquet de fleurs de saison et placez-le au centre de la table. Parlez ensemble de son nom, de sa couleur, de son odeur. Faites-les sécher pour vous rappeler votre balade familiale.

· Créez une lanterne de célébration selon la saison ou la fête du moment. Il vous suffit d’un pot Mason, de quelques retailles de papier de soie et de colle. Ensuite, à chaque soir, lisez un livre près d’elle.

· Faites des biscuits le dimanche.

· Regardez des photos.

· Lisez des livres collés souvent…très souvent!

· Assoyez-vous pour écouter réellement les histoires que vos enfants créent dans leurs jeux.

L’anneau de célébration peut être un allié précieux pour ne pas oublier de le faire. Utilisez-le pour :

· Allumer une bougie à chaque matin pendant le moment du lait chaud et des dessins.

· Illustrer chaque membre de la famille et son tour de parole.

· Faire un décompte avant une sortie, un anniversaire ou une activité familiale.

· Faire une table de saison en le décorant de petits trésors de nature.

· Faire une soirée lecture et bougies.

· Célébrer une réussite. Aussi petite soit-elle, le fait de la célébrer viens réellement conclure son accomplissement.

Rappelez-vous qu’il y a un magnifique paradoxe par rapport à l’attachement et l’indépendance. Si vous souhaitez que vos enfants se sentent réellement en confiance pour explorer le monde qui les entourent, ils doivent se sentir profondément attachés à vous. Plus ils pourront vivre la saine dépendance, plus ils sauront que vous serez toujours là, plus ils feront l’expérience de la sécurité, plus ils seront ensuite en moyen de doucement s’éloigner et s’affranchir sainement.

Alors plutôt que de tenter de trouver des moyens pour qu’ils s’habituent à la séparation, misez sur davantage de connexion! Et souvenez-vous que les rituels sont un merveilleux moyen d’enjoliver ces moments de connexion.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *