La magie du matériel libre et polyvalent

Par Marie-Eve Beaudry

En tant qu’adulte, parfois, on a oublié comment jouer. Si on nous propose un casse-tête, un jeu de société avec instructions précises ou un matériel de construction avec pamphlet détaillé, on va savoir quoi faire avec. On va pouvoir suivre des directives, des étapes, des consignes. C’est sécurisant. Et on pourra sûrement même être productif ou compétitif. 

Mais jouer, réellement s’investir dans des jeux ludiques juste pour le plaisir de faire, de vivre, de créer, c’est parfois plus compliqué. Vous savez, l’image de jouer avec seulement 3 cailloux et 2 brindilles ? 

Parce que les 3 cailloux et les 2 brindilles peuvent devenir des personnes au centre de nos scénarios, ils peuvent servir à tracer au sol, à devenir des trésors au centre de notre jeu de pirates, à représenter une fleur au sol, des ingrédients pour une soupe, un jeu de lancer de précision… Bref, ils peuvent être polyvalents. Ce sont des pièces libres qui peuvent servir à tout ce qu’on peut imaginer si on se laisse l’espace et le temps nécessaire pour imaginer, justement. 

Mais puisqu’on est en 2022, on peut même aller plus loin que le matériel naturel – qui demeure une excellente source – et trouver du matériel varié et inspirant dans le matériel réfléchi et fabriqué précisément dans le but de susciter l’émergence de jeux créatifs variés. 

Des jeux dans lesquels l’enfant peut mettre son imagination en action, dans lequel il peut s’exprimer, perfectionner ses mouvements, explorer, découvrir, apprendre, faire des liens entre les concepts, s’éveiller aux mathématiques, comprendre le monde qui l’entoure, développer sa flexibilité mentale. Jouer tout en se développant au rythme de son enfance, simplement. En osant des initiatives, en valorisant ses idées, en trouvant des solutions, en vivant des frustrations et des réussites. Sans avoir besoin que quelqu’un nous indique comment faire avec un pamphlet de 3 pages. 

Un peu comme un bébé qui sait très bien quoi faire avec 1 chaudron, une cuillère et 3 plats de plastiques avec 2 couvercles. Oui deux couvercles, le troisième est perdu depuis 2018, mais on garde l’espoir vivant de le retrouver en conservant son contenant associé. 

Voici 10 exemples de matériel libre et polyvalent qu’on peut proposer aux enfants dans une salle de jeux, à la maison ou en service éducatif, évidemment en respectant toujours les normes de sécurité en fonction de l’enfant en question:
  1. Du matériel naturel : brindilles, cailloux, pommes de pin, coquillages… 
  2. Des blocs de bois. Des grands ou des petits, tous identiques ou différents, toutes les combinaisons sont gagnantes ! 
  3. Du matériel recyclé comme du carton épais, des rouleaux, des contenants vides. Le bac de recyclage est votre meilleur ami. 
  4. Du matériel pour décorer les constructions, devenir des trésors, des bijoux, des fenêtres, comme ces cubes avec des pierres précieuses encastrées que j’ai mis sur la photo et qui se retrouve sur la boutique des Jouets Ciboulot : un vrai coup de coeur dans ma salle de jeux
  5. Des bols de différentes tailles et matériaux. Pour faire quoi ? Donnez des bols à des enfants. Je parie qu’ils trouveront comment les utiliser en 15 secondes autant à 13 mois qu’à 6 ans. 
  6. Des tissus ! Des tissus libres peuvent servir pour faire une cachette, une cape, une jupe, un porte-bébé, une nappe, un plâtre, la rivière pour nos animaux, le toit de notre château… Un tissu = 1000 usages. Ok, peut-être pas 1000. Quoique. 
  7. Du matériel multiple pour créer, faire des mandalas temporaires, décorer les constructions, nourrir les figurines… 
  8. Ce demi-tronc creux, qui peut autant devenir une grotte pour les ours qu’un berceau pour les poupées. 
  9. L’arc-en-ciel de Grimm’s, qui est souvent LE matériel mis de l’avant dans toutes les publications Pinterest sur les loose parts, la version anglaise du matériel libre et polyvalent. Mais ce n’est pas pour rien qu’il est une des figures de proue de ce fonctionnement alternatif. L’arc-en-ciel peut être utilisé de multiples façons par les enfants. Il suffit de leur en laisser l’espace et le temps. Et de ne pas freiner leur élan naturel pour jouer. Simplement jouer. Parce que jouer, c’est la meilleure façon de se développer pour un enfant. On ne joue pas pour apprendre. On apprend parce qu’on joue. 
  10. Du matériel créatif. Des crayons, de l’aquarelle, des ciseaux, du papier, de la colle et hop, les enfants auront la recette parfaite pour pouvoir se créer tous les accessoires possibles et imaginables dont ils rêvent. Par exemple, dans ma salle de jeux qui comprend un nombre limité d’accessoires de jeux symboliques, les enfants qui veulent des téléphones, des couronnes, des cartes aux trésors ou des outils passent par l’espace de création pour aller s’en bricoler avant d’aller poursuivre leurs scénarios.

Comments (4)

  1. Est-ce que tout ce matériel est disponible en tout temps et en meme temps? Mon inquiétude est le désordre immense que tout cela pourrait causer….
    1. Bonjour Vicky! Merci pour votre question! En fait oui, le tout peut être disposé sur des étagères ouvertes pour donner envie à l'enfant de s'y aventurer. Bien sûr, il est possible d'adapter ce que l'on propose en fonction de l'âge des enfants. Par exemple, un poupon pourrait avoir tendance à tout vider, tandis qu'un enfant de 4 ans sortira ce vers quoi il est porté d'utiliser. Vous pouvez faire des essais-erreurs dans vos propositions de matériel. Si vous constatez que les enfants sont portés à beaucoup vider, vous pouvez ranger une partie du matériel et le ressortir lorsqu'ils seront prêts davantage! J'espère que cela répond bien à votre question! Au plaisir, Claudia

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *