Faire le saut au préscolaire

Par Valérie Cadieux

Mon parcours d’enseignante m’a fait explorer différents niveaux allant du préscolaire au 3e cycle du primaire. En toute franchise, il y a un monde de différences entre tous ces niveaux, mais je pense m’être toujours investie pleinement afin d’accompagner chacun de mes élèves et leur permettre de s’épanouir. Je me rends compte que j’ai toujours eu à cœur de permettre à mes élèves de se sentir appréciés, de les voir s’épanouir, grandir et évoluer à leur rythme dans un environnement sécurisant. De plus, j’ai toujours accordé une place à la créativité au travers des projets et des défis offerts dans toutes les matières scolaires. Après une longue parenthèse de 10 années au primaire, j’ai décidé de retourner dans l’univers du préscolaire, le niveau qui vibre le plus en harmonie avec mes valeurs, mes croyances, ma vision de l’enseignement et ma personnalité.

L’univers du préscolaire est aussi unique que les 19 petits êtres qui nous sont confiés en début d’année scolaire. Chacun arrive avec un bagage de connaissances et d’expériences et notre rôle est alors de les accueillir et de les faire cheminer dans toutes les dimensions de leur personne. Comment? Principalement par le jeu qui est la façon la plus naturelle des enfants d’apprendre et de se développer.

Vous êtes toujours là ? Après tout ce long préambule, sur mon parcours et l’importance du jeu au préscolaire, j’arrive enfin à la petite anecdote que je voulais vous raconter. Lorsque j’ai finalement eu la réponse positive de mon centre de service de retourner enseigner au préscolaire, j’ai fait l’achat du premier jouet que je voulais avoir dans ma classe: un arc-en-ciel Grimm.

Pourquoi un arc-en-ciel Grimm?

Non, je vous rassure ce n’est pas parce que cela se déroulait au tout début de la pandémie et que les arcs-en-ciel avec le slogan « Ça va bien aller! » étaient partout. C’était surtout le fait que derrière un jouet esthétiquement magnifique, se cachent mille et une opportunités de créativité.

  • arc-en-ciel
  • ponts
  • routes
  • clôtures ou enclos
  • maisons
  • parcours pour une balle
  • constructions en hauteur et en équilibre
  • instruments de musique
  • balanciers
  • et bien plus!

C’est ainsi que dès le début de mon retour au préscolaire, sans même encore connaître le terme jouet ouvert et polyvalent, j’ai opté pour un jouet qui permet aux enfants d’explorer, de créer, de réfléchir, d’expérimenter et d’évoluer.

Je vous invite donc à suivre mon parcours dans la découverte et l’exploration du jeu libre et des jouets ouverts et polyvalents au préscolaire .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *