Comment favoriser le jeu libre dès la naissance.

Par Zoé L. Sirois

La plupart des parents ont déjà remarqué que leur bébé pouvait passer de longues minutes à fixer le plafond, un ventilateur ou ses mains. Certains croient que c’est un signe d’ennui, mais il ne faut pas s’y tromper: lorsqu’il observe longuement, le poupon est en train de se développer. C’est que tout est nouveau pour lui, alors tout le fascine.

Voici un truc très simple pour favoriser le jeu libre chez le bébé, et pour nourrir sa capacité à observer longuement les objets.

C’est tout simple, il s’agit de ne rien faire: ne pas l’interrompre et attendre une invitation avant de mettre en mots ce qu’il voit. Ça s’applique aussi aux transitions. Avant de le prendre dans nos bras pour aller changer sa couche, on attend quelques minutes de plus si on remarque qu’il est occupé dans la contemplation de son mobile.

Que faire si on observe notre bébé qui regarde sa main avec attention?

Plutôt que d’avoir le réflexe de nommer: “C’est ta main !” et attirer son regard sur nous, nous attendons.

Le bébé, aussi petit soit-il, est un être social et capable.

À sa façon, il peut déjà montrer quand il est prêt à entrer en communication.

Ce qu’on attend, c’est une invitation, c’est -à -dire, qu’il cesse de fixer, bouge la tête, nous regarde carrément ou simplement s’agite, montrant qu’il n’est plus occupé. Lorsqu’il le fera, ça sera le bon moment pour lui parler.

Ce faisant, nous montrons du respect pour ce qui l’intéresse en ne l’interrompant pas. Au fil du temps, le fait d’être intéressé longuement par un objet sans avoir constamment de stimulus extérieurs (le parent!) l’aidera à jouer plus facilement et longuement seul.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *